Coward Old Universe…

by Jeremy G.

Posts Tagged ‘Sport’

What’s wrong with baseball (and the world) today

Posted by Jeremy Ghez on October 30, 2007

images.jpg

What would be worse on a Sunday night?  Watching the Red Sox win a World Series, or listening to a History Channel Documentary on Nostradamus that explains how we are all going to die?

Yes, I agree: Watching the Red Sox win, and thinking they’re so great, is probably worse.   And as if that wasn’t enough, we got a cherry on the cake, with Alex Rodriguez opting out of his contract, probably because he thinks he’s worth more $252 million dollars.  In his humble opinion, of course.

Question: Can anyone tell me what Rodriguez has achieved as a team member of the Yankees?  You can think about the big numbers and the solid regular season performances.  But you can’t think of the clutch play.  Because the truth of the matter is that Rodriguez is not a team player, is obsessive about his individual numbers – will he eeevvvver beat another humble player, Barry Bonds? – and can’t seem to understand that not winning a World Series and performing as poorly as he did in the post-season is a perfect failure.  Hank Aaron’s humility is a distant memory in this theater…

Rodriguez is by no means the only person responsible for the Yankees’ poor performance, but he’s certainly not helping.   In theory, Rodriguez thinks he’s a good-looking, popular hero.  In reality, he’s another talented self-centered athlete who has no idea what it means to be a winner.  That’s why he has never won and never will win a World Series. 

That’s why I’m grateful to the Yankee organization who has made it clear that Rodriguez will not be back in New York next year – maybe then we will have a chance of winning.  And an additional consolation resides in the fact that not many teams can contend for Rodriguez, but Boston can.  And if the Red Sox do sign Rodriguez, this bodes ill for their winning streak…

Advertisements

Posted in Baseball, New York Yankees | Tagged: , , , , | 1 Comment »

Clin d’oeil rugballistique

Posted by Jeremy Ghez on September 9, 2007

ballonwc.jpg

Petit moment de détente, pour oublier quelques instants l’actualité dense.  Je suis tombé sur le classement mondial des équipes de rugby, et je voulais le partager avec vous.

 

 

Comme d’habitude avec ce genre de classements, on a tendance à se précipiter sur le haut du classement.  Et là, on peut pousser le cocorico qu’il se doit, voyant la France en troisème place, derrière l’Australie et la Nouvelle-Zélande, histoire de nous faire oublier notre débandade dignement française de vendredi (si quelqu’un pouvait d’ailleurs m’expliquer le rapport entre le rugby et la lettre de Guy Môquet…  On arrête pas la politisation ridicule des activités qui ne le méritent pas.  A moins que l’on ait trouvé, encore une fois, la parfaite excuse).

A noter également que le pays le moins bien classé, mais tout de même qualifié pour ce mondial est le Portugal – qui affronte en ce moment même l’Ecosse.  Une petite pensée pour eux.

andorra-flag.gifmonaco-flag.gif

Mais n’arrêtez vous pas là…  Le bas du tableau est tellement plus délicieux.  Par exemple, vous serez sans doute heureux d’apprendre que Tahiti a sa propre équipe de rugby, classée au niveau mondial, ou encore que, en la matière, les Israéliens ne surpassent que la Finlande et la Bosnie… J’ignorais pour ma part que Monaco et que la principauté d’Andorre affichaient une meilleure performance que le géant indien.  Comme quoi, on peut encore s’étonner de beaucoup de choses, avec un peu d’efforts et de curiosité!

cocorico_w.jpg

Posted in Rugby | Tagged: , , | Leave a Comment »

Zizou, moi je ne t’aime pas

Posted by Jeremy Ghez on July 10, 2006

p1_zidane_0711.jpg

 

Quelqu’un osera-t-il dire que Zidane a plombé la France, et qu’il est largement responsable de la défaite des Bleus d’hier ?  Quelqu’un osera-t-il rappeler que, de toutes les manières, le premier penalty en faveur de la France était totalement fictif, et accordé suite à un plongeon – à l’italienne – de Florent Malouda ? Pas grand monde, au regard de ce qui est dit, ici et là, en ce matin du 10 juillet.

 

 

 

J’ai aimé regardé les Bleus joué dans cette Coupe du Monde, quand ils ont tenté de se dépasser et viser la Lune, envers et contre tous les pronostics.  Mais mon soutien n’est pas inconditionnel, surtout pour une équipe qui a eu tant de mal à me faire vibrer.  J’aime les Bleus de 1998 qui battent avec détermination les équipes bien plus faibles, comme l’Afrique du Sud (3-0) et l’Arabie saoudite (4-0).  Avoir des difficultés contre une équipe d’un niveau bien plus élevé, le Danemark, et encaisser un but parce qu’Emmanuel Petit redonne la balle aux adversaires bien trop rapidement, voilà l’héroïsme de 1998.  Ce n’est pas ce qu’on a observé pendant cette Coupe.  On aurait pu y croire contre l’Espagne, le Brésil et le Portugal.  On aurait pu y croire contre l’Italie, même avec la défaite.  Mais voilà, pour la première fois de l’histoire de l’humanité, le messie a planté les fidèles…

 

 

 

Zidane a 34 ans.  Il a joué longtemps en Italie.  Il n’est pas tombé de la dernière pluie.  Le fait que les Italiens soient des voyous sur le terrain, personne ne le contestera.  Mais quand on s’appelle Zidane, on a une responsabilité, on sait se contrôler et respecter son équipe – surtout quand on se dirige tout droit vers les tirs aux buts – ou alors on ne revient pas en fanfaronnade pour soi disant sauver la France.  Etre sanguin n’excuse rien, surtout quand on n’est pas à son coup d’essai : déjà en 1998, il est exclu du match contre l’Arabie saoudite après s’être essuyé les pieds sur un Saoudien.  En 2006, au premier tour, Zidane rate le match contre le Togo, après deux cartons jaunes, dont un obtenu après un échauffourée dans la surface de réparation contre la Corée.  Ce n’est pas ce comportement-là que j’ai envie de soutenir.  

 

 

 

J’aurais pu défendre cette équipe, même devant des étrangers.  J’aurais pu aussi faire semblant d’avoir vu un croche-patte imaginaire d’un Italien pour justifier le penalty.  Mais pas défendre Zidane, pas après ce geste, qui contient beaucoup de mépris envers cette équipe a construit ensemble.

 

 

 

Une amie, avec qui je regardais le match, imaginait les dialogues entre l’Italien et Zidane.  « Zizou, t’es fini», voilà les paroles qu’elle avait imaginées…  L’histoire retiendra-t-elle la leçon : que peut-être – j’ai bien dit peut-être – que les Italiens ont parfois raison ?

Posted in Coupe de Monde | Tagged: , , , , | Leave a Comment »