Coward Old Universe…

by Jeremy G.

JFK chez Bayrou

Posted by Jeremy Ghez on September 11, 2008

Malgré les craintes des socialistes, le processus de tri-partition du champ politique français s’accélère. Ce processus est le résultat de la consolidation d’une extrême gauche et l’attrait potentiel d’un centre qui se cherche encore et qui a bien du mal, lui, à s’organiser. La gauche est ainsi prise en sandwich. Je l’ai déjà dit ou suggéré ici, ici, ici, ici, et ici: A force d’ignorer ce processus, la gauche manque une occasion de se renouveler, et ne peut pas persister en tant que parti étant donné les visions contradictoires de ses membres.

L’arrivée de l’ex-journaliste Jean-François Kahn au MoDem confirme peut-être l’attrait potentiel du parti de Bayrou dans ce nouveau paysage politique. Les centristes du Parti socialiste auraient tort de dénigrer Bayrou, lui qui s’est révélé bien plus inventif face à la machine sarkozyste. Grâce à ce processus, on pourra également enfin mesurer l’importance et l’attrait d’une extrême gauche d’un autre siècle, que l’on retrouve autant à l’aile gauche du PS que chez Besancenot.

Posted in Gauche française, Tri-partition de la politique française | Tagged: , , , , | 1 Comment »

Subliminal Message

Posted by Jeremy Ghez on August 24, 2008

I think I have just figured out how Obama might just loose the coming November contest.

The Democrats have presented a McCain victory as George W. Bush’s third term in office, contrasting with an Obama victory, a symbol of rupture and an end to Washington politics, or so they claim.  However, by choosing  Delaware  Senator Joe Biden to complete his presidential ticket, Obama  has  given conservatives an  unusual opportunity to reverse roles.  Indeed, Fox News commentators have repeatedly compared this ticket to the Bush-Cheney ticket, in which the Vice President was chosen for his foreign policy credentials and experience, in order to balance the ticket.  In other words, continuation is an Obama victory in November.

Admittedly, the theory is a bit outlandish.  But the real point is that McCain, the maverick, the unexpected Republican who would be president, could actually be the man who will best stand for rupture with past political practices, given today’s turn of events.  The conservative brand has greatly suffered from the past eight years and would hugely benefit from a gamble, as risky as it may be.  This is why I stand by what I wrote here, back in February.  It’s really time to be good.

Posted in 2008 Elections | Tagged: , , , , | 2 Comments »

9-11: Here’s a report no one will read or talk about…

Posted by Jeremy Ghez on August 24, 2008

You will not read about it on conspiracy theory sites. You will even have a hard time finding the news on mainstream, credible newspapers. And you will certainly not find this video on YouTube, here. But here’s the title that the International Herald Tribune chose two days ago:

9/11 Building brought down by fire, not explosives, report says

Big surprise, right?

Yet again, it takes seven years, a whole lot of smart scientists and patient reading to actually understand what happened and debunk the most ridiculous theories in the history of mankind. But as we know, it is much easier to substitute a slogan – “9-11 is an inside job” – with some intelligent analysis. That is why such efforts – including the one I commented here also – are laudable because proving the obvious has never been so useful.

Posted in 11 September, 11 Septembre, 9-11, Conspiracy Theories, Mon Blog - My Blog, Théories conspirationnistes | Tagged: , , , , , , | 5 Comments »

Cette guerre que les Français veulent ignorer…

Posted by Jeremy Ghez on August 24, 2008

Lu, aujourd’hui, sur le web…:

Donc on admet implicitement avoir fait une con..rie en envoyant notre Armée là où elle n’a rien à y faire, mais on va rester et poursuivre dans l’erreur pour ne pas perdre la face ! Que les hommes sont bêtes ! Combien de jeunes morts à venir du fait de cette attitude emplie de testostérone ?

La réaction de Patricia sur le forum du Monde – après les propos du chef d’état major des armées concernant la mort dramatique des dix soldats français en Afghanistan – résume bien l’état d’esprit d’une majorité de Français.  Qui peut s’en étonner?  Tandis que Sarkozy n’a fait aucun effort de pédagogie concernant l’importance de la présence française en Afghanistan, la gauche a renoncé à toutes ses responsabilités, préférant l’exploitation politique à la proposition de politiques internationales constructives.  Cette France schizophrène réclame un monde multipolaire mais refuse d’en assumer les responsabilités ou d’en payer le coût.

La mort des dix soldats français, cette semaine, est tragique.   Mais il y a quelque chose de paradoxal dans cette réaction, venant de la part de Français qui s’étaient tellement moqués du concept de “zéro morts” appliqué à la guerre, par les Américains.  On semble tout à coup se réveiller et découvrir qu’en effet, la guerre n’est pas une belle invention.  On est tenté par la démission, espérant trouver une excuse dans le refus de l’alignement avec Washington, oubliant pourtant le premier motif de l’intervention: les attaques du 11 septembre menées par un protégé du régime taliban.

L’exécutif français semble vouloir éviter à tout prix d’annoncer aux Français que les années à venir seront très difficiles sur le plan économique et nécessiteront un effort et des réformes de taille.  Voilà un deuxième défi pour Sarkozy dont la communication n’est pas forcément le point fort, contrairement aux idées reçues.

Posted in Afghanistan, Politique étrangère française | Tagged: , , , , , | Leave a Comment »

And I’m not even sure Elvis is actually dead…

Posted by Jeremy Ghez on August 18, 2008

Today’s interview of former German Chancellor Gerhard Schröeder in Der Spiegel could almost be amusing if the situation was not so tragic.  Schröder seems to have taken on the role of Russian ambassador for good.  After all, the salary he’s receiving through Gazprom should buy the Russians at least some type of service!  But as the reader will see at the end of the interview, it’s not nice to participate in the global disinformation against the former Chancellor, so enough said – although some are saying a whole lot here, here and here for instance…

Again, I’m all for subtlety, especially in international relations which usually generates stories with complex sheds of gray.  But this tendency, especially in the European left, to applaud Russia’s rise without a word of concern about Russia’s autocracy and methods is more than disturbing.  The idea that two wrongs don’t make a right has never been more relevant today.

Posted in European Left, Russia, World Politics | Tagged: , , , , | Leave a Comment »

Cette gauche qui perd son âme

Posted by Jeremy Ghez on August 18, 2008

Cette gauche qui avait choisi rapidement son camp en 2006, lors de l’affrontement entre Israël et le Hezbollah, en dénonçant la riposte “disproportionnée” de l’Etat hébreu, confirme aujourd’hui sa schizophrénie en célébrant l’émergence de la Russie comme nouvelle puissance mondiale capable de concurrencer les Etats-Unis. On l’a bien reconnue, jeudi dernier, ici, elle qui a salué ce monde multipolaire qui se manifeste, ainsi que le pragmatisme de Sarkozy qui rappelle celui de Chirac (sic) et de Mitterand.

Plenel et ses amis – dont le ton très docte n’est pas seulement exaspérant, mais montre que leur arrogance n’a rien à envier à celle de l’Amérique qu’ils critiquent – tiennent par ces propos un discours bien réaliste, au sens que la science politique donne au terme. Les Etats cherchent à contre-carrer le pouvoir des autres puissances internationales, permettant ainsi au monde de trouver son équilibre. Tant pis pour l’internationalisme socialiste d’hier ou pour le droit et pour la démocratie. Tout ce qui peut rivaliser avec la puissance des Etats-Unis est célébrée comme si l’Amérique d’aujourd’hui était l’Union soviétique d’hier. Ce discours me rappelle celui de l’éminent spécialiste en relations internationales, John Mearsheimer, qui lui aussi regrettait la chute du Mur de Berlin qu’il voyait comme facteur d’instabilité future. Nos concitoyens européens de l’Est, dont l’unanimité contraste bien avec le désordre occidental, apprécieront.

Il y a clairement deux gauches en France. La plus éclairée doit se démarquer et ne pas se compromettre avec cette tendance d’un autre siècle.

Posted in Gauche française, Politique étrangère française | Tagged: , , , , , , , | Leave a Comment »

Perplexity

Posted by Jeremy Ghez on August 18, 2008

Here’s an initial disclaimer. You want to call Georgian President Saakashvili a hot head, a crook, a villain, America’s spoiled brat? Fine by me. As long as you recognize that he is certainly not Saddam and that Georgia is a democracy – although an ailing one in practice.

Once that this caveat is out of the way, I find that there is something profoundly disturbing in the fatalistic views of this war which conclude that the region in question is not part of America’s sphere of influence and any point of view that would say different is irresponsible. Does this mean that America should not care and give Putin a blank check? I would have a a hard time understanding such a surrender. In addition, this is not only America’s problem, but the West as a whole. Yesterday’s efforts to build democracy East of Europe is not a goal we should abandon only because it upsets Russia. We only need to have the capital to reach our goals.

That’s why I will admit, with no trouble, how furious Bush’s inability to act – due to his own mistakes and miscalculations in the past. Furthermore, talking to Russia should obviously not be off the table. That said, I still believe that letting autocracies prosper is a strategy that has proved disastrous in the past and will be in the future.

Posted in Russia, World Politics | Tagged: , , , , | 1 Comment »

Obama l’Européen

Posted by Jeremy Ghez on July 27, 2008

On peut tirer une leçon fondamentale du récent voyage d’Obama en Europe qui vient de s’achever: le candidat démocrate aurait représenté la figure idéale que le vieux Continent aurait choisi sans hésiter comme leader.  En effet, l’Europe aime cette grandiloquence, cette logique selon laquelle il suffirait de s’unir et s’embrasser pour résoudre le problème israélo-palestinien, pour contrer les ambitions nucléaires iraniennes, …

Mais un gros problème risque de se poser à l’Europe en cas de victoire d’Obama.  L’opinion publique dans le continent est restée sourde aux autres aspects, plus concrets, du discours de leur candidat préféré.  Qui a entendu Obama réclamer plus d’efforts de la part des Européens en Afghanistan?  On semble aussi ignorer les différences prononcées entre Obama et les positions traditionnelles de la diplomatie européenne au sujet de la question palestinienne.

 

 

Même si les Etats-Unis changeront de président en Novembre, leurs intérêts et leur détermination à agir n’évolueront pas.  En 1998, Bill Clinton n’avait pas hésité à bombarder l’Irak de Saddam Hussein qui refusait les visites des inspecteurs de l’ONU.  Mieux (ou pire) encore, c’est sous l’administration Clinton que Iraq Liberation Act, qui visait explicitement au changement de régime en Irak, a été voté.  Personne, en Europe, ne semble s’en souvenir.  On préfère opposer la présidence Clinton à la présidence Bush, alors que dans les faits, ce n’est que le contexte extérieur qui était diffèrent – du moins en apparence.  D’ailleurs, peu importe, après tout, si l’aveuglement de Clinton a permis à Al-Qaïda de se développer pour attaquer l’Amérique: les attentats du 11 septembre ont frappés les Etats-Unis suffisamment tard pour que l’Europe puisse détester Bush plutôt que Clinton.  Le Vieux Continent a décidément la mémoire très courte.  Mais il risque d’être déçu si Obama est élu.

Les dirigeants européens ne semblent pas dupes.  La prudence d’Hubert Védrine, invité de RTL vendredi matin, et celle de Robert Ménard, à l’émission On Refait le Monde vendredi soir, confirment qu’encore une fois, l’opinion publique européenne semble prendre ses souhaits pour des réalités.

 

Posted in 2008 Elections, Europe | Tagged: , , , , | Leave a Comment »

So Dustin was not that omniscient

Posted by Jeremy Ghez on July 27, 2008

Yesterday’s incident involving Quantas made me think of the scene in Rain Man where Dustin Hoffman refuses to board the plane. Only the Australian airline is deemed safe, in his opinion, given the stats.

Stats never lie. Except outliers.

UPDATE: Here is a story about the recent poor performance of Quantas and the company’s troubles with Australian authorities.  This is not an isolated incident.

Posted in Clin d'oeil | Tagged: , , , , | Leave a Comment »

Fuis moi, je te suis…

Posted by Jeremy Ghez on July 21, 2008

Il n’y aura donc pas eu de poignée de mains entre Olmert et Assad.  On croirait observer deux adolescents à une boom qui cherchent à conclure, mais tellement anxieux qu’ils ne savent pas comment s’y prendre.  Vexée, la Syrie s’amuse à féliciter Kuntar, le tueur d’enfants et l’un des terroristes les plus cruels que l’on ait connu dans l’histoire du Proche Orient, libéré en échange de deux dépouilles de soldats israéliens. 

 

 

L’ancienne jurisprudence israélienne ne tient plus: le sort de ceux avec du sang sur les mains redevient négociable.  L’enthousiasme d’hier tient toujours, mais pas sans incertitude ni doute. 

 

 

Posted in Israel, Politique étrangère française, Proche Orient, Syrie | Tagged: , , , , | Leave a Comment »