Coward Old Universe…

by Jeremy G.

Archive for the ‘Politique étrangère américaine’ Category

Négociation, Négociation, Négociation. Certes.

Posted by Jeremy Ghez on October 18, 2007

israeliflag.gif

 

 La conférence internationale à venir sur le Proche-Orient fait l’objet d’énormément de scepticisme, tant les positions des Palestiniens et des Israéliens semblent loin les unes des autres.  Le quotidien libanais L’Orient Le Jour nous fait part du souhait des Palestiniens que les Américains fassent pression sur les Israéliens.  Jeu politique somme toute logique, qui a lieu dans n’importe quelle négociation internationale.

Reste cependant que les alternatives sont rares et les chances de succès sont minces, que les idées font défaut aux acteurs et commentateurs.  En témoigne l’ “analyse” dans le quotidien français le Monde d’aujourd’hui, de Michel Bôle-Richard qui croit constater:

Peut-on encore parler d’un Etat palestinien viable et continu, alors que les réalités démontrent qu’il risque prochainement de devenir une fiction, à moins que les Israéliens soient prêts à d’immenses sacrifices. Ce qui semble loin d’être le cas.

L’opinion de Bôle-Richard n’a rien de déshonorant, à part qu’il s’agit bien d’une opinion et non d’une analyse; mais Le Monde n’en n’est pas à son coup d’essai.  Les propos de Bôle-Richard reflètent cependant un manque de réalisme assez ahurrissant au regard des événéments récents: assaut du Hamas à Gaza qui ne laisse rien présager de bon quant aux intentions du groupe de négocier, tirs de mortiers répétés – plus de 1000 depuis la prise de pouvoir du Hamas à Gaza – sans compter les provocations ridicules et stériles des cadres du Fatah – qui ne sont pas sans rappeler les propos de Arafat à Camp David II: aux dires du Raïs, le Temple de Salomon n’aurait jamais existé à Jérusalem…  Rien, dans l’ “analyse” du Monde, ne fait état de cela.

Il va de soi qu’Israël va devoir payer le prix cher pour obtenir une paix durable.  Il n’y a cependant rien de “logique” dans ces négociations ni dans ce que l’Etat hébreu “doit” faire, contrairement à ce que semble considérer Bôle-Richard, et encore moins quand on endure la pression des mortiers, de manière continue, sur son propre territoire.   Il y d’ailleurs de quoi se réjouir qu’un tel engin n’est pas encore atteint une école maternelle, car il y aurait fort à parier que Olmert n’aurait pas besoin de grand chose pour déclencher une opération d’envergure et mettre durablement fin à toute perspective de dialogue.  Il est grand temps que l’on s’en rende compte en Europe, pour qu’enfin le Vieux Continent puisse jouer le rôle qu’il mérite.

images4.jpg

Posted in Politique étrangère américaine, Proche Orient | Tagged: , , , | 1 Comment »

Qui a peur de M. Poutine?

Posted by Jeremy Ghez on October 16, 2007

images2.jpg 

On se bouscule pour aller saluer M. Poutine.  La semaine dernière, c’était au tour de notre président français, M.Sarkozy, qui semble avoir oublié ses positions de la campagne électorale – Glucksmann doit s’en mordre les doigts.  A suivi ensuite la visite du patron de la Défense améric aine, Bob Gates, et de la chef de la diplomatie, Condoleezza Rice, qui ont le droit à un véritable sermon du nouveau Tsar russe sans pour autant hausser le ton.

Poutine est populaire dans son pays.  La Russie est un grand pays, et il ne faut pas l’humilier.  Autant d’excuses que l’on entend, ici et là, pour justifier le fait que les démocraties occidentales ont pardonné beaucoup de choses à la Russie.  Qui se rappelle de la véritable déclaration de guerre de Poutine à l’Europe, l’hiver dernier?  Qui, dans les chancelleries occidentales, s’indigne des obstacles russes à des sanctions plus efficaces contre l’Iran, et du véritable soutien que donne Poutine à Ahmadinejad?  

Le courage politique fait défaut aux capitales occidentales, et notamment à Washington.  Le prix à payer sera bien élevé.  Poutine a fait part de son intention de rester dans la vie politique de son pays, et de briguer le poste du Premier Ministre.  Ceux qui avaient parié sur la fin de sa carrière politique doivent être déçus.

Posted in Politique étrangère américaine, Politique étrangère française, Russie, World Politics | Tagged: , , , , | Leave a Comment »