Coward Old Universe…

by Jeremy G.

Allègre, le mec qui en a.

Posted by Jeremy Ghez on August 30, 2007

allegre.jpg

Les propos de Claude Allègre, ce matin sur RTL, sont réjouissants pour tous ceux qui, comme moi, croyaient la gauche immobile, voire morte.

Allègre a formulé deux commentaires fondamentaux, et dont le bien-fondé est indiscutable:

  • François Hollande a souhaité et poussé pour un nombre élevé de candidatures à l’investiture du Parti Socialiste pour les présidentielles de 2007.  Le chaos jouait en sa faveur: alors que se multipliaent les candidatures à gauche, le désordre rendait de plus en plus probable le retour de Jospin, grâce auquel Hollande aurait hérité, en cas de victoire, de Matignon.  Mieux encore, en créant ce véritable chaos au sein de la gauche, Hollande pouvait également s’imposer ensuite comme candidat logique à la présidentielle, en tant que Premier Secrétaire du parti.  Tous ceux qui fréquentaient des responsables du Parti socialiste à l’époque de la pré-campagne le savent depuis bien longtemps: la stratégie de Hollande ne visait pas à faire émerger à gauche le candidat idéal pour les élections présidentielles.  Le PS en paye le prix aujourd’hui.

  • Le deuxième commentaire s’adresse à Ségolène Royal, à qui Allègre consacre un livreAllègre a raison de souligner le fait que Royal ne s’est jamais intéressée aux dossiers.  Elle n’a pas su faire grand chose d’autre que répéter à souhait son slogan d’ “ordre juste”, en l’appliquant même à la punition infligée à son lieutenant Arnaud Montebourg, coupable d’avoir dit des méchantes choses sur son compagnon d’alors.  Il y avait de quoi laisser dubitatif n’importe quel électeur ouvert et conciliant envers la gauche.  Quand on érige l’incompétence en programme politique et on considère tout avis dissonant comme illégitime et avec autant de crispation, il ne faut pas s’étonner des conséquences inévitables.

royal.jpghollande.jpg

 

On savait Allègre iconoclaste – lui, le scientifique, qui apporte une autre vision sur la question brûlante du changement climatique.  On le savait également frustré par cette nouvelle défaite de la gauche à une élection qui aurait pu se passer autrement.  Le voilà qui émerge comme l’individu capable de dire à la gauche ses quatre vérités, et enfin faire comprendre à Mme Royal qu’obtenir 47% des voix à un deuxième tour d’une élection présidentielle est en fait une sacrée raclée dont, habituellement, on ne se vante pas…

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: